Je suis une hypensensible et alors!

JE SUIS UNE HYPERSENSIBLE ET ALORS!

Je suis une hypersensible, alors, je pleure lorsque je suis triste, mais je pleure lorsque je suis heureuse aussi. Je pleure si je suis émue, je pleure lorsque je vois quelqu’un faire une bonne action, je pleure lorsque l’on sauve un animal, je pleure quand j’entend ma fille chanter, je pleure lorsque je me prend conscience de la qualité des gens qui sont autour de moi, je pleure lorsque je vois quelqu’un prendre sont courage à 2 mains et oser relever un défi. En fait,comme je suis émue et pleine de gratitude très souvent, et ben! je pleure souvent.

Je suis une hypersensible.

Je ressens les choses avant qu’elles n’arrivent, et je ressens les émotions des gens. Même s’ils ont un énorme sourire au visage.

Je suis une hypersensible.

Je peux savoir, même à distance si quelqu’un que j’aime vit des difficultés.

Je suis une hypersensible.

J’ai de la difficulté à m’affirmer ( mais de moins en moins), car je ressens l’effet que mes paroles ont sur les gens.

Je suis une hypersensible.

Je suis incapable d’entrer dans un bar et je peux revenir tout croche, avec de la colère, de la tristesse ou de l’irritabilité d’une simple promenade au centre d’achat, si je ne me protège pas.

Je suis une hypersensible.

Je déteste la chicane et j’évite les conflits, car ça me « squeeze » le plexus solaire. C’est comme si je recevais des couteaux en plein ventre.

Je suis une hypersensible.

Je ne sais pas pourquoi, sur un élan du coeur j’ai décidé d’écrire ce texte ce matin. Et j’aurais pu continuer à vous donner plein d’exemples. Sans doute, certains d’entre-vous se reconnaîtront. Tant mieux ou tant pis.

Depuis que je suis toute jeune, j’ai toujours ressenti que j’étais différente. Comme j’avais tendance à croire que j’étais moins bonne que les autres, je faisais semblant que tout était correct, mais je me sentais très mal. À l’adolescence je pouvais, sans raison éclater d’une colère très grosse ou me réveiller tellement triste sans savoir pourquoi. Ce fut une des raisons pour laquelle je gelais mes émotions avec la drogue. Heureusement, ces années sont derrières moi.

Mes dernières années au Costa Rica m’ont mis face à cette hypersensibilité de plusieurs façons, et sans entrer dans tous les détails, me sentir si vulnérable et surtout accepter que cette vulnérabilité faisait partie intégrante de mon  » JE SUIS » fut un apprentissage très difficile pour moi. Les Costaricains, n’étant pas des personnes qui expriment facilement leurs émotions, je ne recevais aucune empathie si je pleurais de tristesse, et si je pleurais de gratitude ils avaient beaucoup de difficulté à me comprendre et me jugeaient. Comme je suis quelqu’un qui exprime ses émotions, et bien à chaque fois que j’étais heureuse et que je remerciais une personne de son aide et bien ….. je pleurais…. . .

Car je me trouvais donc bien faible….Mais maintenant je l’accepte de mieux en mieux.

Le moins facile, je crois, ce sont les larmes… de joie ou de peine….me montrer vulnérable. Comme je vis souvent beaucoup de gratitude pour ma vie et les personnes qui m’entourent et bien, j’ai souvent les yeux dans l’eau. JE SUIS CE QUE JE SUIS!…

Si vous faites partie de mes amis proches, je peux facilement vous écrire un texto ou vous dire combien vous êtes important pour moi et que je vous aimes avec les yeux dans l’eau. Ça m’arrive aussi avec clients, ou les gens qui suivent mes cours. Dès que je connecte avec quelqu’un et que je prend le temps de laisser parler mon coeur, et bien les tites larmes viennent avec, Ben oui! c’est ça Cricri.

Par contre, Wowwwww!

Je suis hypersensible alors, j’ai beaucoup d’empathie, et j’adore aider.
J’ai une bonne écoute!
Je suis hypersensible alors j’ouvre mon coeur et je pardonne facilement.
Je suis hypersensible alors, c’est facile pour moi d’aider les animaux en difficultés lorsque suis au Costa Rica.
Je suis hypersensible alors je rêve d’un monde d’amour.
Je suis hypersensible alors j’ai beaucoup de gratitude pour tout ce qui m’entoure.
Je suis hypersensible alors, j’essaie de traiter les autres comme je voudrais que l’on me traite.

2015-09-06 13.23.23Je ne sais pas pourquoi j’avais le goût d’écrire ce texte, ou plutôt oui je le sais….. j’ai écrit un texto à une amie à moi ce matin, et je me suis mise à pleurer, car j’avais le coeur remplit d’amour, et là, mon égo c’est mis è me dire… » bon….. tu pleure encore » alors j’avais le goût de crier haut et fort…. »ben oui, je pleure encore, car je suis heureuse et hypersensible, et as-tu quelque chose à dire contre ça ». Alors vous, qui me lisez, je viens de vous livrer maintenant, mon côté vulnérable, et vous savez quoi, et bien ça me fait du bien et ça m’aide à vivre encore plus mon « JE SUIS »!

À vous tous mes amis hypersensibles, je ne sais pas comment vous « dealer » avec ça, mais j’espère que vous vous accepter et que vous osez montrer vos belles couleurs.

Une merveilleuse journée remplie de joie et de paix.

Christine

4 comments on “Je suis une hypensensible et alors!

  1. Angelique

    je te comprends Cricri, je suis aussi trèèèèèèèèèèèèès sensible lol
    bisous de France

    1. Christine

      Angéliiiiiqueeee….. Heureuse de te lire ma belle amie sensible…… Comment vas-tu? et merci de prendre le temps de m’écrire un commentaires. c’est toujours apprécié.

      1. Angelique

        Je vais t’écrire sur ton email prochainement si cela ne te dérange pas 😉 Bisous Cricri

Laisser un commentaire