Un visage rempli de fierté !

Bon matin mes amis !

Pour bien terminer l’année 2013, j’ai pensé vous écrire cette belle histoire. Celle d’un homme qui a touché le fond et qui a su rebondir d’une manière extraordinaire. Puisse cette histoire vous inspirer à vous dépasser ! Et tout comme mon ami Victor, à vous sentir fier de vos accomplissements pour l’année qui vient ! Bonne lecture !

Mon ami Victor

Mon ami Victor et son merveilleux sourire

Mon ami Victor et son merveilleux sourire
Christine Gagnon

Voici une histoire vraie et inspirante pour vous montrer que tout est possible avec l’amour et pour qui décide de se prendre en main.

Il y a quelques semaines, lors de mon arrivée à Samara, j’ai rencontré mon ami Victor.

J’ai connu Victor lors de mes autres voyages, ici au Costa Rica. Toujours souriant, travaillant, marchant du matin au soir sur la plage pour vendre les meilleurs « pipas » de Samara. C’est comme ça qu’on appelle les noix de coco ici.

« Llego la pipa ! » que l’on peut entendre de très loin sur la plage. La voix de Victor est puissante. Elle fait partie de mon quotidien sur la plage.

La descente aux enfers

Lorsque je suis arrivée à Samara, à la fin novembre, j’ai rencontré mon ami Victor à la plage. Quel choc ! Il était complètement ivre, sale, le visage enflé, accompagné d’autres hommes aussi ivres que lui. Mais que s’était-il passé dans la vie de mon ami pour que sa souffrance soit telle qu’il décide de boire pour l’oublier ?

Je le répète : pour moi ce fut un choc… Le lendemain, je marche sur la plage et je vois un homme couché au loin, mais je ne le reconnais pas. Quelqu’un vient alors me voir pour me dire : « Christina ! Regarde ! C’est ton ami Victor qui est couché là-bas ! »

Je m’approche de lui avec compassion et beaucoup de tristesse dans mon cœur. J’ai peine à le reconnaître. Son visage est tellement enflé. De la bave sort de sa bouche et il est là, perdu dans son cœur, dans son corps et dans son âme.

Je ne peux le laisser ainsi et nous appelons la police. Mais ici, vous savez, la police ne fait pas grand-chose. Je me sens impuissante, tellement impuissante. J’essaie de lui parler mais il n’est pas là. Il est ailleurs, quelque part entre l’ombre et la lumière. Mais pour l’instant son ombre prend toute la place. Je ne peux rien faire pour lui. Je dois me résigner à le laisser là, avec la police, en demandant aux anges de le protéger. J’ai vraiment peur pour mon ami.

La voix du désespoir

Le lendemain, je le rencontre. Ouf ! Il est encore en vie, mais tellement sous l’influence de l’alcool… Il me demande de l’argent. « Non, que je lui dis, Je ne t’aiderai pas à boire. »

Le soir même, marchant en ville avec mon ami Miguel, je vois une ombre sous un banc. C’est mon ami qui est là, couché par terre, dans la rue, à travers les ordures. À ma grande surprise, dès que j’arrive près de lui, il ouvre les yeux.

– « Donne-moi de l’argent Christine, stp! »

– « Non Victor ! Viens me voir sans alcool et nous parlerons. Où est-il le Victor que je connais ? Mon ami qui a ce si merveilleux sourire… Qui travaille du matin au soir pour faire profiter à tout le monde de ses pipas… Je sais qu’il est encore là, tout près de moi. Je sais que l’homme qui est devant moi possède un cœur énorme. Mais je sais aussi que son cœur souffre. »

Et je lui parle en lui disant que j’ai confiance en lui. Que je sais que le Victor que je connais est encore là. Que c’est un homme extraordinaire avec un coeur immense. Et je lui dis que les gens ont besoin de lui à la plage. Que Noël s’en vient et qu’il pourra faire beaucoup d’argent en travaillant. Mais une petite voix me dit que je perds mon temps car il est ivre. Mais mon cœur lui, me dit de continuer à semer des graines. Et encore une fois, je l’entoure d’amour et de lumière. En espérant qu’une petite graine, seulement une seule, puisse être assez forte pour le soutenir.

Mon ami est au bout du rouleau. Il n’a plus de force. Il a touché le fond. Je ne lui donne toujours pas d’argent. Ouf ! Que c’est difficile de laisser un ami ainsi. Mais je sais que donner l’argent n’est pas la solution. Je lui répète donc de venir me voir sans alcool.

Et puis je ne le vois plus! Personne n’a de nouvelle de lui. Je prie pour lui, je prie pour qu’il retrouve sa lumière…

Mes prières sont exaucées !

Une semaine plus tard, mes yeux s’ouvrent. Au loin sur la plage, il me semble reconnaître la silhouette de mon ami. Mais oui ! C’est bien lui avec son chapeau, sa charrette et ses pipas !

Mon ami Victor avec sa charrette, son sourire et ses pipas
Christine Gagnon

Je cours à sa rencontre le cœur rempli de joie. Il est là ! Avec son sourire, mais le coeur rempli de tristesse et de honte pour ce qu’il a fait, car il porte son regard sur le passé.

« Aie ! mon bel ami ! Je suis tellement fière de toi ! Regarde où tu es maintenant ! Porte ton regard sur ton présent. Tu es ici, à la plage, avec ta charrette, tes noix de coco, mais surtout avec ton courage. Et je suis tellement, mais tellement fière de toi ! »

« C’est le jour 1 de ta nouvelle vie ! » que je lui dis. « Un jour à la fois ! Et n’aie pas honte ! Sois plutôt fier de toi, car pour arrêter de consommer pendant cette période de festivités, ça prend une volonté extraordinaire et énormément de courage ! »

Mes amis…. il y a maintenant plus de 9 jours que mon ami Victor est sobre. La honte a maintenant cédé sa place à de la fierté et du bonheur. Sa réussite, Victor ne la doit qu’à lui même…. Il a eu le courage d’affronter ses démons, d’affronter le regard des gens de Samara. Dans un petit village comme celui-ci, il y a beaucoup de racontars et les gens vous jugent très facilement. Mais il l’a fait….. J’ai retrouvé mon ami Victor et je suis tellement fière de lui….

Vous savez mes amis, vous ne saurez jamais quand vos paroles auront un effet sur quelqu’un. Mais l’amour peut tout….. Et j’en vois ici un autre exemple.  Alors soyez bon et servez-vous de votre humanité pour aider votre prochain….

Une parole, un sourire pourront peut-être sauver une vie…..

Une parole, un sourire peuvent sauver une vie !

Une parole, un sourire peuvent sauver une vie !
Christine Gagnon

Une merveilleuse journée à vous mes amis !

Je vous aime !

Cricri xxx

3 comments on “Un visage rempli de fierté !

  1. Micheline Iza

    Merci ! Christine ! pour cette belle histoire ! Tu prends les gens tels qu'ils sont et tu leur fait confiance ! Je suis heureuse de te connaître et je te souhaîte une très Bonne et Heureuse année !!!

  2. Bruno Canuel

    Allo Christine,

    Bonne année 2014 et bravo pour tes accomplisements de 2013.

    Cette belle histoire que tu nous raconte, démontre encore une fois la puissance de l’amour. Aimé son prochain au point de s’en soucier est une valeur quelque peu oubliée … Toi, elle t’habite et tu sais t’en servir. Prenons exemple sur toi et faisons du bien autour de nous en 2014. C’est à la portée de tous. Bravo encore une fois.

    Bruno

Laisser un commentaire