Québec – Costa Rica

Les effets de vos bons mots

Voilà plus de deux semaines que Christine, ma belle amour, est au Costa Rica. J’ai senti chez elle au cours des quelques jours précédant son plus récent article que le poids de sa solitude était lourd à porter, elle qui est une hyper-sociale et qui aime l’action. J’étais en contact régulier avec elle par Skype et je voyais s’accentuer au fil des jours ce côté plus sombre dont elle vous parlait. Je l’encourageais du mieux que je pouvais, mais dans ces circonstances mes mots n’avaient pas la portée que je souhaitais, pour la simple raison … qu’ils provenaient de moi. C’est comme s’ils ne parvenaient pas à destination, la distance matérielle se superposant à celle de son détachement.

Merci à tous

Merci à tous (Kate053)

Vous avez été nombreuses et nombreux à lui faire des commentaires après son article, à la soutenir, à lui rappeler les objectifs de son voyage. Volontairement, je n’ai rien ajouté à vos bons mots, les laissant agir sur elle à leur plein potentiel. Je sais qu’ils ont exercé beaucoup d’impact et qu’elle s’en est servi pour se ressaisir. Vos commentaires m’ont permis à moi aussi de grandir à la suite de la publication de mon article de la semaine dernière.

C’est pourquoi je vous encourage à poursuivre cette belle relation que vous avez établie avec nous. Vos commentaires nous aident à voir les choses sous un angle différent, à passer à travers des moments plus difficiles lorsqu’ils se présentent. Écrire a certainement un effet thérapeutique. Vous lire l’accentue davantage. Merci !

On se débranche !

Hier, lors de notre dernière conversation par Skype, Christine m’a fait une proposition qui m’a surpris dans un premier temps mais à laquelle j’adhère entièrement. Elle a pris conscience qu’une bonne partie de son état de solitude était relié au fait qu’elle maintenait un contact constant avec ses proches par Skype et par textos. Au Costa Rica, se brancher à Internet prend beaucoup temps, auquel s’ajoute celui  des conversations qu’elle entretient avec l’un et l’autre. Tout ça lui bouffe du temps de qualité qu’elle pourrait utiliser plus judicieusement en réalisant des activités avec des gens de la communauté samarienne.

Blog

Communiquer à travers ce blog (Lady Madonna)

Sa proposition : couper tout contact entre nous, entre elle et tous ses proches, afin de lui permettre de sortir de son nid, de sa zone de confort, et de voler de ses propres ailes. Du coup, ça me permettrait à moi également de vivre plus intensément cette prospection intérieure dans laquelle je me suis engagé. Nous avons donc convenu de ne communiquer que par l’entremise de ce blog pendant toute la période où nous résiderons chacun dans nos terres.

Audacieux comme proposition, n’est-ce pas? Je suis du genre à aimer les défis et celui qu’elle me propose est excitant. Vous assisterez donc en direct à nos échanges. Je ne peux pour le moment vous dire de quoi ils seront constitués. Vous les découvrirez vous-mêmes en même temps que nous.

Quelle semaine !

Ma semaine a été parsemée de toutes sortes d’évènements auxquels je n’aurais pas eu accès avec autant d’intensité si je n’avais pas été seul. Le même samedi que celui où j’ai eu un entretien choc avec ma voisine, je participais au souper bénéfice du Club Rotary de Ste-Foy pour amasser des fonds pour le Centre de prévention du suicide de Québec. Étant seul, je me suis laissé aller dans cette soirée en dialoguant avec des personnes charmantes avec lesquelles j’ai vraiment connecté. C’était fort différent de l’usuel. J’ai moins la propension d’aller vers les gens lorsque je suis accompagné. Je suis un peu plus sauvage, même si je suis d’une nature plutôt sociable. Voici une découverte, un aspect intéressant de ma personnalité à développer.

Curieusement, cette soirée allait engendrer un autre évènement, dont l’impact a été vraiment majeur !

Je connais un héro !

Pont de Québec

Pont de Québec (ameriquefrancaise.org)

Le lundi suivant, Marc-André, le plus jeune membre du Club et futur président, était allé faire un peu de jogging sur l’heure du midi, en guise d’entraînement pour sa participation prochaine au marathon des deux rives, entre Québec et Lévis.  Il a décidé d’aller courir sur le pont de Québec, sur la voie réservée aux piétons. À quelques centaines de mètres sur le pont, il aperçoit un peu par hasard quelque chose bouger à 4 ou 5 mètres sous le tablier du pont. Ce quelque chose en fait était quelqu’un, un homme dans la quarantaine qui tentait de s’enlever la vie en sautant dans le vide au-dessus du fleuve St-Laurent.

Marc-André s’est arrêté pour s’entretenir avec l’homme et, ne sachant pas trop quoi lui dire, lui parle du Centre de prévention du suicide. Vous voyez le lien avec le souper bénéfice… Il lui mentionne qu’il y a là des gens capables de l’aider à traverser cette période difficile. Il réussit à capter son attention, à entrer en contact avec lui et à entretenir une conversation. Il parvient également à interpeller un cycliste afin qu’il avise les policiers de ce qui était en train de se produire. En quelques minutes, le pont est bloqué à la circulation,  policiers et ambulanciers arrivent de partout et parviennent à retirer le malheureux de sa fâcheuse position. Grâce à la présence d’esprit et au sang-froid de Marc-André, un homme a eu la vie sauve. Et je connais ce héro !

Un déjeuner avec l’Univers

Logo SHFQ

Société d'histoire forestière du Québec

Je me suis fait plaisir en allant déjeuner avec Patrick, un bon ami à moi, au parcours singulier, que je côtoies trop peu souvent dans l’intimité. Ce jeune intellectuel, mi-trentaine,  m’a associé il y a quelques années à son grand rêve, celui de fonder et de faire vivre une Société d’histoire forestière au Québec. Il en est devenu le directeur général; j’en suis le président.

Il y a quelque mois, il a mis à exécution un autre de ses grands projets: celui de s’initier à la vie monastique en passant six mois, parmi les moines, dans un monastère. Du haut des terres de Charlevoix, Patrick continuait à suivre à distance les activités de la Société d’histoire. Il était également un fidèle lecteur de notre blog. La semaine dernière, peu après la publication de mon dernier article, il me fait parvenir un courriel intitulé : Un message de l’Univers. Il répondait à ma détresse temporaire en m’invitant à déjeuner avec lui au cours des prochains jours, étant disponible puisque son stage venait de prendre fin.

déjeuner

Déjeuner avec l'Univers

J’ai accepté l’invitation avec plaisir, chose que j’aurais hésité à faire si je n’avais pas été seul. Ça a été un autre moment fort de la semaine. Ses histoires de moines, les expériences mystiques qu’il a vécues, la connexion qu’il a établie avec l’être suprême étaient fort inspirantes. Elles m’ont permis de me reconnecter à mon essence véritable et à revoir ma conception du monde avec une nouvelle perspective. J’ai vraiment déjeuné avec l’Univers…

Bref …

Patiemment, petit à petit, je redécouvre certains aspects de ma propre personne à travers les occasions qui se présentent sur mon chemin. J’apprends à être plus attentif aux signaux de mon environnement. J’apprends à écouter davantage mon intuition, à me brancher sur mon senti. J’ai l’impression qu’en coupant le contact avec ma bien-aimée, c’est avec moi-même que je le rétablirai.

À toi belle amour qui apprend à voler, qui lâche prise pour s’imprégner pleinement des opportunités offertes par le moment présent, je souhaite que les obstacles que tu percevais sur ton passage deviennent les tremplins qui te propulseront encore plus loin sur la route de ton bonheur. Je t’accorde cette liberté de découvrir de nouveaux plans de ton univers comme je sais que tu m’accorderas la pareille.  On se reverra au bout de ce cheminement comme des êtres qui se seront retrouvés eux-mêmes avant de se retrouver l’un avec l’autre. Je t’aime !

Denis XXX

 

Merci à vous de nous lire! Je ne tiens plus en place car j’ai hâte de vous lire à mon tour !

 

17 comments on “Québec – Costa Rica

  1. Nathalie Lavoie

    Je trouve que c'était une très bonne idée que Christine a eu. Elle ne pouvait certainement pas vivre son aventure pleinement tout en restant accroché au «rivage» Elle devait lacher prise et partir seule. Ce sera bénéfique pour vous deux et ça renforceras du même coup toute l'amour que vous avez l'un pour l'autre. Ce sera une aventure intérieur pour chacun de vous. Vous allez réaprendre à vivre chacun séparé l'un de l'autre. C'est une superbe occasion d'en sortir grandi pour vous deux. Merci de nous partager cette belle aventure Christine et DEnis. Bisous à chacun de vous xxx

    1. Chalet l'Inspiration

      Merci Nathalie. C'est ce que nous croyons aussi. Personnellement, ça me fait du bien de savoir qu'elle prend en main sa destinée et qu'elle profite de sa situation pour explorer son univers plus en profondeur. Il n'y aurait rien eu de pire que des regrets de ne pas avoir osé faire tout ce qu'elle aurait voulu.

      Bonne journée!

  2. Bruno Canuel

    Bravo Christine et Denis,

    Votre sagesse est inspirante, votre démarche est stimulante.
    Je continuerai de vous lire avec intérêt tout au long de cette nouvelle expérience.
    Vous êtes après écrire un nouveau guide de vie…

    Bruno

    1. Christine

      Merci Bruno! Tes paroles sont inspirantes aussi. Elles ont eu de l’effet sur chacun de nous deux, car tu sais ramener les choses dans une perspective nouvelle. J’éprouve au moins tout autant de plaisir à lire tes commentaires que tu as à lire nos articles. Continue dans cette voie; nous l’apprécions beaucoup!

  3. Sylvie Gourde

    Merveilleux ! Depuis le début c'est ce que j'ai eu envie de te dire Christine mais comme c'est ton cheminement, je ne suis pas intervenue bien sûr. Excellente idée de couper les ponts "momentanément" ce qui vous apportera à tous les deux une plus grande intériorisation et de belles prises de conscience. Ton voyage commence vraiment maintenant et laisse-toi inspirer ici maintenant dans ce magnifique sentier qui sera de plus en plus illuminé tout au long de ton aventure. Aie confiance en toi et en l'Univers…tout est magnifiquement bien orchestré dans les moindres détails. Savoure la vie et bon cheminement à toi aussi Denis !

    1. Chalet l'Inspiration

      Merci Sylvie ! C'était effectivement la bonne chose à faire. Dans tous les voyages que j'ai fait à l'étranger, à l'heure où la technologie ne ne permettait pas, je coupais totalement les ponts pour mon plus grand bonheur et me plaçait dans un mode découverte. Découverte des lieux et des gens qui es habitent, mais une bonne part de découverte de soi et de son potentiel, plutôt que de ses limites. C'est pour ça que j'ai accueilli l'idée favorablement. J'ai indiqué à Christine que c'est ce que j'aurais fait depuis le début.

      Bonne journée et merci pour ton commentaire lumineux.

  4. Jovette Richard

    Je crois que c'est ce qu'il y a de mieux à faire et à vivre. Sinon le cheminement ne se fera pas de la manière escomptée et ce serait dommage. De se voir et se parler tous les jours ne fait que se sentir encore plus loin et plus seul. Il vaut mieux garder le contact par la pensée. Ceux qui disent :'' Loin des yeux, loin du coeur '' Pour ma part je n'y crois pas…surtout quand l'Amour est présent dans chaque geste accompli par chacun et cela même en étant séparé pendant un laps de temps. Je vous trouve formidable tous les deux. À très bientôt !!

    1. Chalet l'Inspiration

      Merci Jovette ! Je trouve ce point de vue très pertinent ! Se voir et se parler tous les jours ne font que nous sentir plus loin et plus seuls. Tu as vraiment raison. Il était temps que Christine largue les amarres et prenne le large pour qu’elle apprenne à naviguer sur d'autres eaux…

  5. Caroline

    Vous êtes toujours si exceptionnels. Vous vous donnez une telle confiance que çà fait chaud au coeur. La séparation, via la technologie, peut être une bonne chose, chacun pouvant s’épanouir de son côté.
    Denis, tu t’ouvres toi aussi au fil des jours. Cricri, tu vis l’un de tes rêves.
    Vous allez avoir une multitude de choses à vous dire de vive voix fin Mai. :-)

    Je vous souhaite toujours beaucoup de bonheur et de réussite dans votre cheminement respectif.

    … Qu’est-ce que j’aurai aimé assisté à ton petit-déjeuner, aussi bien pour le croissant :-) que pour la discussion avec ton ami sur sa retraite monastique !!

    Félicitations à ton ami Marc-André pour son attention à cet homme qui est en vie « grâce » à lui. Que cette personne puisse être écoutée afin de ne pas ressombrer.

    1. Christine

      Caroline! Que j’aime lire tes commentaires! Ils sont tellement lumineux! Ils savent toucher ce qui doit l’être. Merci de nous inspirer!

  6. Micheline Iza

    WOW ! Denis vois-tu tout se met en place, car l'Univers nous aide à nous épanouir. J'avais fait une prise de conscience hier, j'étais contente et je voulais me reposer, et le lendemain cette histoire d'hameçonnage m'arrive, c'étais trés difficile, mais ça étais aussi trés bénéfique, j'ai compris que ce n'étais pas arrivé pour rien ! Merci Denis et Christine À bientôt !!!

  7. Ann Potvin

    Bang! En plein dans le mille… ça ne sera pas la première fois, ni la dernière qu'une merveilleuse idée t'es soufflée au creux de l'oreille ou du coeur pour t'aider à parcourir ta route… à Cri comme à Denis, je dis Bravo! Continuez…

  8. Renée Morin

    Votre article m'a ému au plus profond de mon être. Je trouve admirable la décision que vous avez pris, tout les deux, de couper les liens pour un temps; le temps de mieux se retrouver soi-même. C'est un grand geste d'Amour de Soi. Cela m'amène à réfléchir sur ma propre relation avec mon conjoint, car combien de fois nous faisons des choses pour être aimé et que nous nous oublions? Merci pour ce beau partage et je continue de vous lire.

    1. Chalet l'Inspiration

      Bonjour Renée,

      Christine et moi sommes étonnés de constater tout l'impact qu'ont nos propos sur les gens. On dirait qu'on touche une zone sensible où chacune et chacun se reconnaît à sa façon. On touche au non dit et aux prises de conscience que bien peu de personnes désirent faire.

      Je suis heureux que ça puisse avoir des répercussions positives chez toi.

      Bonne journée!

Laisser un commentaire