Bong, bong, bong … ou l’art de rebondir !

Je suis fébrile !

Bonsoir à tous, je vous écris encore de mon lit, car je suis toute énervée et vraiment fière de moi. Je ne sais pas quand vous lirez ces lignes, mais au moment où je les écris nous sommes le mardi 24 avril et il est 10h00 de la noche :-)

Héron blanc du Costa RICA

Si l'espagnol ne vient pas à moi, je viens à lui (Herman Verbeek)

J’arrive à l’instant de rencontrer ma professeure d’espagnol privée. Ben oui, j’ai décidé que si l’espagnol ne venait pas à moi, j’irais à l’espagnol. Et bien voilà! C’est fait! Dès jeudi, je rajouterai à mon horaire 4 heures de conversation espagnole par semaine. Uniquement de la conversation. Et si j’en veux plus, et ben j’en aurai plus.

C’est fabuleux, car à la minute où j’ai rencontré Adriana, j’ai su tout de suite et j’ai surtout senti à l’intérieur de moi que je venais de prendre une excellente décision. Mon cœur s’est mis à battre plus fort, mon sang à circuler plus rapidement, et un merveilleux, que dis-je immense sourire, s’est dessiné sur mon visage. Ouaissssss! Je venais de rebondir. Et lorsque je dis rebondir, ça ne veut pas dire que je me cogne partout là…. Non! Non! Non! Ça veut dire que je vole de plus en plus haut. Chacun de mes pas me dirige vers des côtés encore inexploités de moi. Et wow! Je me sens super légère.

Garder le cap

Hier, lorsque j’étais sur la plage je me suis posée plusieurs questions existentielles comme :

Devrais-je me rajouter de la crème?

Devrais-je mettre de la 50 ou de la 45?

Ou encore,

Ouais, devrais-je me tourner sur le dos ou aller me baigner avant?

Vous voyez le genre :-)

Apprendre l'espagnol

Apprendre l'espagnol, un de mes 5 grands rêves de vie (Christine Gagnon)

Cependant, une pensée a surclassé toutes les autres et c’était celle-ci:

« Christine, quel est le but de ton voyage? »

Et vous connaissez tous la réponse n’est-ce pas?

Apprendre l’espagnol!

Ça constituait d’ailleurs la réalisation d’un de mes cinq grands rêves de vie.

Je me permets ici de mettre en exemple un commentaire que j’ai reçu dans mon plus récent article. Celui-ci vient de Bruno. Bruno est un homme charmant, que j’apprécie beaucoup et que j’apprends à connaître de plus en plus à travers ce blog. Bruno a su exprimer très clairement toutes les pensées qui m’ont habitées hier. Il les a exprimées si clairement que j’ai presque l’impression qu’il les a entendues dans ma tête :-) D’ailleurs, vous vous doutez bien que j’avais demandé un signe à l’univers. L’univers m’a donc transmis ce signe par la merveilleuse main d’écriture de Bruno.

Voici son commentaire :

Je crois comprendre qu’une partie de ta solitude vient de ta difficulté à communiquer avec les étudiants de ton groupe et par le fait même à t’assimiler à eux dans les sorties. Est-ce bien ce que tu voulais faire en allant à cet endroit ? Je croyais que tu voulais apprendre l’espagnol et te retrouver avec toi même dans un milieu très différent ! N’es-tu pas en train de dévier de ta route en te laissant déconcentrer par cette situation. Je sais que tu es une personne qui aime se sentir aimée et acceptée et que tu rencontres une difficulté face à ce groupe. Mais ce n’était pas l’objectif de ton voyage ! Si je peux me permettre un conseil, oublie ces gens qui ont leur propre raison d’être là et concentre-toi sur la tienne. Lie-toi d’amitié avec des Costaricains, apprends la langue du pays et ressource-toi. Lorsque je lis ton texte où tu fais mention de tes difficultés à communiquer en anglais, en suisse ou en allemand, lorsque je lis ton texte où tu fais mention des différences d’âge, je te trouve bien loin de l’objectif que tu t’étais fixé. Ton objectif est d’apprendre l’espagnol et d’apprendre à te connaître loin de tes repères habituels. Tu n’es pas là pour donner un peu de toi. Tu es là pour prendre, tu es là pour toi. Attention de ne pas retomber dans les mêmes pièges. Tu es là pour apprendre à flirter avec le changement et non pas pour continuer d’être ce que tu veux changer.

Et vlan, dans les dents!

Y penser est une chose…..

se le faire dire est une autre….

Mais passer à l’action c’est merveilleux. Passer à l’action c’est me sentir vivante. Passer à l’action c’est prendre possession de mon bonheur et me diriger là où je veux vraiment. Passer à l’action c’est être en vie! Non, c’est plus encore.

Passer à l’action c’est vivre ma vie !

Et vous, c’est quand la dernière fois où vous vous êtes senti vivant ?

Je prends mon envol

Prendre son envol

Prendre son envol (Clémentine Agrume)

Hier, j’ai décidé une autre chose aussi. J’ai décidé de couper le contact avec ma famille. Comme vous le disait Denis dans son article, pour les 4 prochaines semaines, je volerai seule à la conquête de moi-même. Je vous rassure tout de suite, ma famille m’appuie à 100% là-dedans. Plus de Skype, plus de message texte, plus de téléphone. J’ai besoin de me centrer sur l’objectif de mon voyage et d’aller au-delà de mes limites. J’ai besoin d’élargir encore plus mes horizons. J’ai besoin de prendre mon vélo et de rouler, rouler, rouler.

Rouler au-delà de mi casa (ma maison)… rouler au-delà de ma zone de confort…rouler à la découverte de splendides paysages….. Au-delà de ma sécurité quotidienne…et partir à la découverte d’une autre culture, la culture costaricaine.

La seule exception que je ferai sera pour ma fille Alexandra, qui elle aussi prend son envol. La semaine prochaine, ma grande fille, devenue une merveilleuse adulte, s’envolera pour trois mois en Asie !!!! (tsé moi pis la géo, l’Indonésie pis l’Asie c’est tu deux pays différents?) J’espère bien lui parler avant son départ puisqu’elle aussi reviendra transformée.

Alors voilà mes amis….. vous aurez des nouvelles de moi par mon blog…..

Alors je vous dis Pura Vida mes amis, je vous aime….

Christine

Et j’ai bien hâte de vous lire, car je prends encore le temps de le faire. Vous êtes mon carburant, ne me laissez pas tomber en panne !

11 comments on “Bong, bong, bong … ou l’art de rebondir !

  1. Isabelle Legay Buire

    Et un sourire des bord de l'Oise pour un peu de carburant !
    Je me sens vivante quasiment tout le temps, mais je ne vais pas faire un roman !
    une de mes clefs : vivre l'instant présent , pleinement ! et la Vie m'y a aidé :)
    La vida es
    y si me pongo como un español, tambien ?

    1. Marie-Josée Cadieux

      OUPS! J'ADORE cet article. Tu es mon idole… J'arrive d'un souper au resto sushi avec mon amoureux et je lui ai parlé (encore une fois) de toi et du Costa Rica. Il va vraiment falloir se rencontrer cet été car ta belle aventure m'a totalement inspirée. Je savoure tous tes courriels et j'ai toujours hâte au suivant. Sois sans crainte, si on n'a plus de tes nouvelles, j'approuve totalement ton silence et t'encourage à poursuivre ce merveilleux rêve. Amitiés, xoxoxoxoxoxoxo M-Jo À très bientôt Bella! Buenas noches bella amiga :-)))

  2. Jovette Richard

    Que tu as raison de dire que Bruno est le signe qu'il te fallait pour prendre ton envol. Je sais qu'à partir de maintenant ton séjour ne se passera plus de la même manière car ta vision a changé et ta confiance est monté en flêche. Alors vole belle CostaChristine…vers l'infini et plus loin encore car ta vitesse de croisière ne fait que commencer. Bisous xoxo

  3. Andrée Venne

    Bravisimo!!! "Con el tiempo todo se consigue!" La vie met toujours sur notre route la bonne personne au bon moment et lorsque l'élève est prêt, le maître arrive.

  4. Nathalie Lavoie

    Ca fais du bien de te lire Cricri. On sent ta joie de vivre qui est de retour au travers tes écrits. C'est vrai que l'Univers nous envois toujours la bonne personne ou la bonne situation pour nous faire comprendre ou voir quelque chose, et nous permettre de continuer d'avancer. C'est un vrai plaisir de partager cette aventure avec toi sur ce blog. Gros bisous ma chère amie xxxx

  5. Mireille Lévesque

    Je suis très fière de toi. Continue de garder le focus sur un de tes rêves. Je pense à toi. bizou xxx

  6. Rosy Giraudo

    Je suis de tout coeur avec toi!
    Rosy xxx

  7. Bruno Canuel

    Oh laaaaaaaa !

    Quel honneur tu me fais en citant mes paroles. C’est moi qui m’envol !!! 😉

    Je suis heureux que mes mots et mes pensées t’es rejoint. Si je peux me permettre, je suis très fière des gestes que tu poses et je t’admire de faire preuve d’autant d’audace dans ton projet. Je n’ai aucun doute sur le fait que tu reviendras transformées.

    Ce blog en est un « deux pour un » car à ta démarche s’est ajoutée celle de Denis que l’on lit parallèlement à la tienne. Beaucoup de gens s’y retrouvent soit dans l’un, soit dans l’autre. Votre merveilleuse complicité rend ce blog unique.

    Merci de nous permettre d’entrer dans votre intimité et de nous permettre de grandir avec vous.

    Bruno

Laisser un commentaire