Lettres à deux belles amies

L’Évolution et le changement

Au moment où je vous écris, c’est dimanche. Il est 20h30 et je vais très bien. Vraiment très très bien… Mais mon arrivée a été, disons-le, plutôt tumultueuse en émotions.  Tant par la profondeur de celles-ci que par leur force.  J’avais l’impression que les ombres qui m’habitaient étaient tellement grandes, qu’elles m’aspireraient vers le néant…

lettre à une amie, écrire, monstres, angoisse, peurs, besoin d'écrire

J’avais besoin d’écrire
deathtiny42

Comme je suis sortie du mode victime depuis quelques années, je me suis donc mise dans l’action. Dans ces périodes de crise, la seule chose qui me fasse vraiment du bien pour les désamorcer,  c’est d’écrire.  Et je vous jure que ça marche…. Comme je me plais souvent à le dire lors de mes conférences ou ateliers :

« Je ne vous demande pas de me croire, mais de l’essayer».

Je partage donc avec vous deux lettres que j’ai écrites. Peut-être vous aideront-elles à comprendre ou à mettre en lumière certaines parties de vous qui vous font peur…. Ou peut-être vous pousseront-elles à vous mettre vous aussi en action. Dans le fond, l’important c’est que vous preniez conscience que nous traversons tous des périodes de remises en question. Des périodes où nous croyons que la noirceur a pris la place de la lumière.  Mais en fait, c’est tout le contraire. C’est plutôt la lumière qui entre de plus en plus…. Signe de changement et d’une évolution grandissante.

Lettre à ma belle amie

Ma belle amie,

Si je j’osais t’avouer que je capote un peu…. Je me sens complètement déracinée et perdue….. J’aurais bien besoin d’une oreille pour m’aider à aller à la rencontre de cette fameuse peur qui m’habite présentement.

Je suis seule avec moi même et j’aimerais que l’on me tienne par la main pour aller voir ce qui mijote en moi et qui me coupe de mon essence véritable.  Je sens mon énergie bloquée, emprisonnée dans un corps.  Je sens une énorme ombre qui est prête à sortir, mais je ne sais pas comment faire.  Je me sens complètement dépassée par les évènements.

Après tous ces mois à courir, ce qui faisait mon affaire car je me rends compte que je faisais de la fuite, je me retrouve ici avec toute la liberté nécessaire et une rencontre avec ce moi-même plus grand que celle que je connais….. ça me fait peur….

C’est très rare, mais je suis incapable de me mettre dans l’action…… Tu peux m’envoyer l’aide des anges pour m’aider…..

Je suis dans un pays merveilleux, avec des gens merveilleux, mais je ne me suis jamais sentie aussi seule….. Je sais très bien que ce que je vis n’a rien à voir avec la vie en général, mais bien plus avec mes ombres……

Mon amie, je me sens tellement petite…. Je me sens complètement figée…. Tu peux me dire quoi faire? Me tenir la main au loin?   Aide-moi à retrouver ma lumière qui est toujours là, je le sais, mais qui est juste cachée derrière un gros nuage de peur.

Ma belle amie,  toutes les choses que j’ai enfouies très profondément remontent à la surface…..

La peur d’aimer

Le manque de confiance

La peur du jugement

La trahison…

 

Enfin, tu sais, toutes ces peurs imaginaires que l’on se crée ….. Hé bien voilà! Elles sont toutes là devant moi et elles me regardent.

Désolée pour les fautes, pour ma tristesse, pour ma désolation, mais cette grande force sombre qui m’habite pour l’instant me paralyse…. Une chance que je sais que la lumière sera aussi grande que cette part d’ombre

Voilà ma belle amie,

Je t’aime…

Christine

Lettre à une deuxième belle amie

Ma belle amie,

Je suis désolée de ne pas t’avoir donné de nouvelles mais ici, seule face à moi-même, je vis toutes sortes d’émotions qui sont vraiment en accéléré. Je me sens complètement perdue ….. J’ai besoin de l’énergie de tout le monde… de tous ceux que j’ai aidés, que j’aide encore ou que j’aiderai…. Stp ma belle amie, tu peux me tenir la main ? Je me sens comme une petite fille habitée par un gros monstre….

Tu sais, ma part d’ombre est aussi grande que la lumière que je dégage…. Toutes mes blessures d’enfance refont surface en même temps….. Mais tu sais, je suis une gagnante moi aussi….. Et je les traverserai….. Je les traverserai pour mieux faire vivre ma lumière…..

Ma belle amie, je sais que tu sais ce qu’est l’ombre et que tu ne me jugeras pas, même si en dedans de moi j’entends une petite voix qui me dit le contraire….

Merci ma belle amie.

Ma belle amie, penses-tu que l’on peut s’aider toi et moi?

Tu sais ma belle amie, celle qui te parle présentement, c’est la petite Christine, la petite enfant blessée. Celle qui veut guérir et qui voudrait tant faire confiance à la vie, à l’amour, au plaisir….. J’ai beaucoup de difficulté à comprendre et à  accepter que l’on puisse vouloir faire quelque chose pour moi gratuitement, juste par plaisir ou pour vouloir m’aider.  J’ai toujours en dedans de moi ces émotions de trahison et de perte de confiance qui ont été déclenchées et alimentées par les différentes agressions sexuelles et autres formes de violence dont j’ai été victime.  Comme si je n’étais rien… juste un tas de merde…

Ma belle amie, j’ai tellement payé souvent avec mon corps, volontairement ou non….. Je sentais et je sens souvent toujours que je dois quelque chose.

Ma belle amie, je m’ouvre totalement à toi pour que tu puisses savoir entièrement tout de celle que je suis… Que tu connaisses la partie sombre en moi autant que la partie lumière… Et après, peut-être, je pourrai commencer à accepter et à assimiler qu’un ange comme toi entre dans ma vie.  Lorsque je suis dans la partie sombre de ma personnalité elle me répète sans cesse que je ne suis rien et qu’il est impossible de m’aimer pour qui je suis……

Tu sais, depuis toutes ces années j’ai compris et assimilé beaucoup de choses. Dans les dernières années j’ai goûté à la lumière… Et c’est cette lumière qui m’anime, me nourrit et me donne la vie lorsque j’enseigne…. Je goûte au bonheur, je vibre à l’amour, à cet amour inconditionnel… Et tel un diamant, je me sens belle et étincelante, de l’intérieur… Et tu sais quoi? … J’ai besoin de le dire, de le partager, et de l’écrire… Mais comme cette brillance ne vient pas seule, j’ai besoin aussi de partager, d’écrire et de parler de ma zone d’ombre pour la dévoiler au grand jour et lui enlever toute sa force. J’ai un profond besoin de crier au grand jour qui je suis vraiment, d’être la plus vraie possible.

En montrant la lumière du jour et de la vérité à tous ces monstres qui m’habitent et en leur faisant face l’un après l’autre, ils ne pourront plus jamais me faire peur. Je sais que la lumière est plus forte que l’ombre et je veux m’en imbiber et me baigner dedans pour le reste de mes jours.  C’est assez la souffrance… Je préfère apprendre dans l’amour.

Merci de m’avoir lue ma belle amie

… Je t’aime

Christine

Comment vivez-vous vos zones d’ombre ?

zone d'ombre, besoin d'écrire, lettre à une amieMes amis,  j’aimerais bien savoir comment vous réagissez lorsque vous êtes dans vos zones d’ombre… Vous donnez-vous le droit de les vivre?  Allez-vous chercher de l’aide? Ou vous apitoyez-vous sur votre sort… Combien d’entre vous ont compris que ces expériences, qu’on peut qualifier de douloureuses intérieurement, sont en fait l’occasion de faire le grand ménage. Une occasion de grandir…. Pour pouvoir guérir quelque chose, il est important de savoir ou ça fait mal….

Dans les habitudes de Bonheur que j’enseigne,  les trois premières sont :

  1. Se mettre en mode solution
  2. Tirer une leçon de la situation
  3. Faire la paix avec soi-même..

Et c’est bien ce que j’ai fait en écrivant.  J’ai compris que cette douleur était mise en évidence pour que je lui envoie de l’amour.  Et c’est pour cela que j’ai demandé votre aide… J’avais besoin de plusieurs mains pour m’accompagner.

Je suis maintenant de plus en plus en paix avec moi-même… et sans mentir…. Même si  je suis bien au Costa Rica, j’ai hâte de vous revoir.

Christine

XXX

PS. C’est demain que commence le Sommet mondial de la réussite et c’est jeudi, le 6 décembre, que ma conférence sera diffusée. Pour m’entendre, et recevoir dans votre boîte de courriel l’enregistrement de tous les autres conférenciers, inscrivez-vous en cliquant sur l’image ci-dessous MAINTENANT, pour ne rien manquer. C’est GRATUIT.

8 comments on “Lettres à deux belles amies

  1. Jovette Richard

    Allo Christine, ma belle amie, oui, je me sens comme l'une de celle à qui tu as écris. Je comprends parfaitement ce que tu as vécu et ce que tu peux vivre encore. Pas facile en effet de sortir de la zone sombre qui parfois prends toute la place et cela à notre propre détriment. J'en sais quelque chose puisque cela m'arrive quelques fois et j'ai beaucoup de difficulté à dealer avec elle. Je t'avoue que j'ai tout essayé comme solution et parfois j'y arrive mais par contre il y a d'autre fois où c'est le désespoir qui prends toute la place. Moi aussi j'écris afin de sortir les démons qui m'habitent et pour y voir plus clair. Je tiens régulièrement un petit journal de bord où j'y inscrit mes ressentis de la journée et je le fais dès le saut du lit. J'y retourne de temps à autre au cours de la journée en cas de besoin car je ne veux rien oublier ni omettre. Parfois je dois écouter le silence pour réussir à mettre en mot tout ce qui m'habite comme émotions contradictoires. Je suis consciente qu'il y a de belles et douces amies comme toi qui sont là pour m'aider à me donner le courage de me laisser aller sans avoir peur du jugement car ce qui bien souvent nous empêche d'avancer c'est justement cette peur du jugement. Je te dis à bientôt belle amie. Jovette xxxxx

    1. Christine

      Je me permets d’écrire ici, ce qu’une de mes belles amies m’a répondu lorsque je lui ai écrit.

      »Quand ton enfant intérieur te parle, il te dit ce qu’il se passe dans tes racines profondes. Il te révèle des messages enfouis depuis longtemps. Je t’invite à entretenir un dialogue écrit avec ton enfant intérieur, c’est un exercice très puissant que je pratique souvent, par exemple, j’entends la voix de la petite fille blessée et je lui réponds, comme si elle était avec moi dans la pièce:

      Et surtout, à la fin, tu donnes de l’importance à la petite fille, tu fais en sorte que la femme a apaisé sa souffrance en lui démontrant à quel point elle est géniale. En psy, on appelle cela la rétroaction positive… »

      Je crois sincèrement que de leur faire face et de les mettre en lumière est la meilleure chose à faire…Il faut oser le montrer, qui l’on est vraiment….et aussi comprendre que ces peurs sont mises en relief pour que nous puissions les guérir….. et lorsqu’elles sont guéries nous pouvons passer à autre chose.

      Il est très important aussi, vraiment très important de t’entourer de bonnes personnes. De personnes en qui tu as confiance et qui t’aideront à t’élever en t’écoutant sans te juger. Et rappelle-toi aussi, chère Jovette, que les jugements les plus sévères, c’est souvent nous qui nous nous les donnons.

      Avec amour et gratitude

      Christine

  2. Sylvie Gourde

    Chère soeur…énergétiquement parlant j'étais connectée avec toi vendredi soir passé le 30 novembre et ton mon amour inconditionnel a été déposé en ton coeur…je comprends maintenant pourquoi cet intense ressenti….et je chantais pour toi…"je l'aime à mourir" de Shakira :) xxx

    1. Christine Gagnon

      Ça pouvait bien être si fort….. je trippe tellement lorsque je ressens cet amour….. et tu sais quoi, c'est ma chanson préférée :-)

  3. Jovette

    Merci ma douce amie,
    ta compréhension et ta gentillesse me vont droit au coeur et comme tu sais que c’est l’endroit le plus vulnérable, tu me donnes la force de mettre en lumières ce qui m’affecte et parfois si lourd à porter. T’as raison de dire que le jugement le plus sévère vient souvent pour ne pas dire tout le temps
    de nous-même. Je te considère comme une soeur de coeur et je continue de dire que tu est vraiment merveilleuse. À bientôt ma belle !! Avec amour et gratitude

    Jovette

    1. Christine

      Wow! une soeur de coeur…. ta confiance me touche énormément…. Quelle bonheur pour moi d’agrandir encore ma famille avec une belle âme telle que toi…. plus nous serons à nous connecter et plus nous apporteront notre contribution pour un monde meilleur.

      J’accepte tout ton amour avec gratitude.

      Christine

  4. Jovette Richard

    Je suis heureuse que tu acceptes d'être ma soeur de coeur car je le pense vraiment ! Eh oui, plus nous serons nombreuses à être connecter dans la même direction et le même désir d'être en harmonie les uns envers les autres nous n'en serons que plus heureux. Dis-toi bien que si j'ai une belle âme c'est parce que j'ai le bonheur d'avoir parmi mes amies que de belles âmes également. Passe une belle nuit !! En passant, j'adore moi aussi la chanson de Cabrel : '' Je l'aime à mourir '' de plus reprise par Shakira j'aime beaucoup…car différent. Jovette :) xxx

Laisser un commentaire