L’Amour inconditionnel – Une tranche de vie

Bonjour mes chers amis, amies….

Comment allez-vous? Je suis toujours très heureuse lorsque je vous écris et que je partage avec vous des moments de ma vie et que vous m’indiquez que cela vous fait du bien. Mon but n’est pas de me vanter de quoi que ce soit, vous l’aurez deviné, mais bien de vous inspirer à faire la même chose.

Mon Chien Charlie

Charlie, mon cadeau du ciel ! 
Christine Gagnon

De le faire à ma manière ou à la vôtre. L’important c’est de prendre le temps, pas à pas, d’être de mieux en mieux.

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous une petite tranche de vie, ou plutôt un geste que je pose de mieux en mieux grâce à mon chien Charlie.

Un cadeau du ciel : Charlie

Charlie est une merveilleux chien que ma fille Érika a trouvé alors qu’il errait dans le parc à proximité de chez moi, il y a près de 3 ans. Je me souviendrai toujours de son arrivée. C’était un soir d’automne, une soirée froide et pluvieuse. Vous savez une de ces soirées où on se dit qu’on ne mettrait pas un chien dehors.  Hé bien mon Charlie, lui y était, et Dieu seul sait depuis combien de temps.

Mon premier réflexe lorsque ma fille le ramena à la maison fut de dire : «Ok, je vais le garder pour la nuit, mais demain nous ferons des démarches pour retrouver son maître. » Mon intention première n’était pas du tout de le garder puisqu’à cette époque, ma maison avait l’air d’une ménagerie. Mon autre fille Alexandra, passionnée des animaux, avait un cochon d’Inde, un hérisson, une tortue, une colombe, un chien, des poissons. Ils vivaient tous déjà parmi nous, en plus de mon chum.

Je lui ai donc donné à boire et à manger. La rapidité avec laquelle il avala sa nourriture me fit croire que depuis très longtemps il n’avait rien mangé.  J’entrepris par la suite de le laver, car il transportait avec lui une odeur particulièrement nauséabonde qui n’avait rien à voir avec celle des roses.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater, en l’aspergeant d’eau, son extrême maigreur. Déjà mon cœur était touché. Mais ce qui me toucha encore plus, c’est  sa façon de se laisser faire. Aucune résistance ne l’habitait. Il était complètement soumis. Étant habituée avec Puffy, ma chienne qui est disons plutôt…. entêtée et dans la résistance, ce petit chien me surprenait.

Ma fille Alexandra décida sur le champ de l’appeler Charlie, comme le petit homme qu’on recherche partout dans la bande dessinée du même nom. Dès le lendemain, nous avons posé plusieurs affiches, un peu partout dans le quartier, qui indiquaient que nous avions trouvé ce petit chien. Une semaine s’écoula, mais personne ne le réclama, même pas à la SPA à qui nous avions signalé notre trouvaille.

Je dois vous dire que dans le fond, j’étais assez contente car mon cœur était conquis depuis longtemps. Charlie, c’était un cadeau du ciel.

Mon chien Heureux Sans Raison

Depuis près de trois années maintenant, Charlie habite avec nous et ne cesse de nous surprendre, par sa gentillesse certes, mais surtout par l’amour inconditionnel qu’il nous donne, à nous comme à tous le gens qu’il rencontre. Il nous épate aussi par le bonheur qui l’habite.

Puffy

Puffy, ma chienne grognonne mais tellement adorable
Christine Gagnon

Je l’appelle affectueusement mon chien Heureux sans Raison, car contrairement à Puffy, qui est plutôt une vieille fille grognonne, mais que j’adore, Charlie est toujours Heureux.  Personne n’est insensible à lui et tous vivent une histoire d’amour avec ce merveilleux chien.

Charlie a même réussi à apprivoiser des enfants qui étaient habités par une immense peur des chiens.

Prendre le temps…

Depuis mon retour de vacances, je suis beaucoup dans la création et aussi dans l’action. Comme j’ai plusieurs ateliers qui vivent en même temps et qui demandent de la préparation, il m’arrive de passer des journées entières devant mon ordinateur. Je dois vous l’avouer je ne prends pas beaucoup de temps pour me reposer…. Mais je travaille là-dessus c’est promis !

Mon chien Charlie qui vient chercher son câlin
Christine Gagnon

Une chance que j’ai Charlie… À chaque jour, deux ou trois fois par jour…. il arrive sur la pointe des pattes dans mon bureau et il me regarde…..Il vient chercher son câlin. Et là…. je le regarde et je lui dis : « Tu veux un câlin mon bébé ? …… Viens ! …..  Je te donnerai le plus beau câlin du monde…..» Et là, je le prends dans mes bras…. Et je fais ce que nous devrions toujours faire….

Je prends le temps

  • Prendre le temps…
  • Prendre le temps de le câliner en lui accordant toute mon attention….
  • Prendre le temps de lui dire que je l’aime……
  • Prendre le temps de m’arrêter et de lui parler avec mon cœur…..
  • Prendre le temps de fermer mes yeux et de savourer ce moment…
  • Prendre le temps, c’est tellement important

Certains me diront que ce n’est que chien….. Et vous avez raison… Mais je l’aime…..

Lorsqu’il vient me voir, il me rappelle que peut-être dans ma vie :

  • Je ne prends pas assez de temps pour moi….
  • Assez de temps pour me détendre…..
  • Assez de temps pour rire….
  • Assez de temps pour me faire plaisir…..

Même si je suis coach de vie….

Je me lance donc un défi… maintenant … prendre du temps pour moi….
Je viens d’avoir une idée. À partir d’aujourd’hui, j’indiquerai tous les jours sur ma page Facebook ce que j’ai fait pour me faire plaisir. Si ça vous tente, venez me visiter et partagez avec moi vos petits plaisirs du quotidien. Qu’en dites-vous ? Vous n’avez qu’à cliquer ci-dessous, si ça vous tente de me rejoindre. Si vous n’êtes pas déjà mon ami(e), profitez-en pour m’inviter dans votre groupe.

 

 

Et vous prenez-vous du temps pour vous ?

Prenez-vous LE TEMPS ?

8 comments on “L’Amour inconditionnel – Une tranche de vie

    1. Christine

      Merci Patrick…. je crois que Charlie adore aussi tes parents et ta petit nièce aussi….

  1. Nathalie Lavoie

    Je suis heureuse que tu ais décidé de prendre le temps. Au Costa Rica ta vie était toute calme et tranquille. Tu avais du temps pour vivre avec un grand V. Tu profitais de chaque instant, autant avec tes yeux qu'avec tes oreilles. Depuis quelque temps tu me semblais être rendu dans l'autre extrême, à recommencer à courir après le temps, à ne plus pouvoir t'arrêter juste pour respirer, pour regarder, pour entendre. Juste être ici, maintenant. Ne reperds pas ton équilibre. Gros bisous mon amie xxxx

    1. Christine Gagnon

      Merci ma belle Nathalie….. tu as tout as fait raison, c'est tellement facile de se laisser aspirer par le rythme du Québec…..

  2. Bruno Canuel

    Allo Christine,

    Comment ne pas être sensible à cette belle histoire d’amour entre toi et Charlie ? Les chiens ont une place d’importance dans notre vie. Ils sont comme un baume, comme une soupape. Ils rendent la vie plus belle avec leur amour inconditionel.

    Je suis certain que Charlie t’apprécie autant que toi. Rien n’arrive par hasard dans la vie !!!

    Bonne journée Cri Cri

    Bruno

    1. Christine

      Merci Bruno…. Charlie, c’est vraiment mon rayon de soleil…. tu te souviens de lui…. j’avais été te voir quelques semaines après l’avoir trouvé?

      Christine

  3. Mireille Belzile

    Chère Christine,

    En juillet dernier j’ai fais euthanasier mon chien Toby , 13 ans.

    Le lien unique que j’ai eu avec mon chien en était un d’amour sans condition de sa part. J’ai connu la loyauté auprès de mon « Toby », un Lhassa Apso très sensitif et qui a su me faire sourire bien des fois où il se collait à moi ( sans que je l’ai appellé) lorsque je pleurais. Il était auprès de moi lorsque j’ai été dans les bas-fonds en 2004. Un guérisseur d’âme Toby ? Avait-il réellement des pouvoirs curatifs ? Qu’est-ce que l’on sait réellement des rapports animaux-humains ? Ont-ils une sorte d’âme ?
    On sait que des chiens vont aider les cancéreux en phase terminal…

    Je n'oublirai pas Toby , mais je vais m'habituer à son absence. En fait cela fait 27 ans que j'ai des chiens "non-stop" dans ma vie. J'avais à vivre avec eux, car lorsque j'étais toute petite, je demandais à mes parents un chien. Bon ça été non pour leurs raisons, mais aussitôt que je suis partie de la maison, je suis allé me chercher une chienne, "Dolly" , etc…Oui j'ai vraiment profitée de la présence de mes chiens !

    Maintenant je dois réinventer ma vie quotidienne sans un chien pour les promenades et l'acceuil dans les bons et les moins bons moments de la vie.
    À tous les gens qui ont cette capacité de s'attacher et de vivre une belle complicité avec leur animal de compagnie, je vous dit, soyez dans la gratitude de pouvoir profiter de ces beaux moments ! La plus grande qualité des animaux de compagnie, c'est de nous offir de rester au présent, car c'est ce qu'il font ,"être au présent".
    Hier j’ai reçu d’une amie, un livre qui parle de la possibilité que nos animaux ont d’établir une ligne de communication directe avec l’esprit humain : "Perles de sagesse du peuple animal" de Dawn Baumann.

    1. Christine

      Quel beau message Mireille….. que puis-je y rajouter? Rien à part une question… Pourquoi n’as-tu plus d’animal de compagnie maintenant?

      Cricri

Laisser un commentaire