Un article pour la vie !

Un an d'eau pour un enfant

Un an d’eau pour un enfant

J’ai reçu une invitation qui, je crois, pourrait contribuer à changer le monde à ma manière. J’ai décidé de m’associer au mouvement international des blogueurs et blogueuses pour sauver des enfants, notamment au Cambodge et à Madagascar, avec l’opération «Mon blog donne accès à l’eau». 

En collaboration avec l’Association «1001 Fontaines pour demain», NM Medical, un groupe médical européen, s’engage à faire un don pour donner la chance à des populations isolées d’avoir accès de l’eau potable. Plus il y a de blogs qui participent à l’opération et plus cette initiative pourra s’étendre à grande échelle et à d’autres pays, où l’accès à l’eau saine est encore rare, comme en Inde ou au Bengladesh.

L’eau au Cambodge

La mare est un lieu qui permet de vivre mais avec un risque élevé de maladie. Sachant que les tâches quotidiennes sont réalisées dans cette eau stagnante, cette dernière est propice au développement des bactéries et devient un nid pour les oeufs de moustiques.

La mare sert à :

  • Se laver, se baigner,
  • Nettoyer le linge et les ustensiles de cuisines,
  • Les enfants y jouent,
  • Les animaux se réhydratent et se rafraichissent,
  • Les déjections humaines et animales sont à proximité de la mare,
  • Cette eau est bue !

C’est pour cette raison que des maladies apparaissent. En effet, lorsque l’eau de consommation n’est pas potable, elle peut entrainer l’apparition de maladies parfois mortelles.

  • Les diarrhées infantiles,
  • Le choléra
  • La poliomyélite,
  • La typhoïde,
  • La dysenterie…

Les plus vulnérables sont les nourissons et les enfants de moins de 5 ans.

L’initiative Mon blog donne accès à l’eau

L’initiative est originale à plusieurs titres. D’abord, la technologie : une usine de traitement simple et robuste de purification par ultraviolets, alimentée par énergie solaire… Ensuite, l’exploitation par un petit opérateur privé, inspiré de la micro finance, qui garantit la pérennité du projet. Enfin la vision à plus grande échelle, car l’ambition du projet n’est pas simplement d’apporter clé en main un outil, une solution à tel ou tel village, mais bien de créer, à partir d’une expérience de terrain, une approche applicable à grande échelle et dans de nombreux pays.

Après les premiers projets dans 3 villages du Nord-Ouest du Cambodge en 2005 dont les résultats ont été probants, la solution a été déployée dans 8 autres villages. Fin 2011, ce sont 48 fontaines au Cambodge qui produisent de l’eau de consommation pour près de 60 000 bénéficiaires. En 2008, un projet pilote a démarré à Madagascar avec 4 fontaines et 7 autres installées en 2011. Par cette initiative,  l’Association 1001 fontaines devrait toucher chaque année 40 à 50 nouvelles communautés, soit 40000 à 80000 bénéficiaires tous les ans.

C’est donc avec fierté que je m’associe à cette noble cause, comme les nombreux autres blogueuses et blogueurs à l’avoir fait. Je souhaite par ma bien petite contribution que ce projet humanitaire d’envergure puisse fournir aux populations les plus vulnérables de la planète une eau de qualité dont ils ont besoin pour vivre.

C’est par de petites actions individuelles qu’on parvient à changer le monde!

Je vous souhaite de passer une très belle journée !

Christine XXX

Laisser un commentaire