Jamais deux sans trois

Bonjour mes amis,

Jamais deux sans trois
Christophe Vandeplas

Lors de mes deux derniers articles,  j’ai partagé avec vous des mouvements intérieurs, des remises en question que je vis lorsque je me retrouve seule avec moi-même… Si je les partage, c’est que nous vivons tous des périodes plus ou moins faciles.  Des hauts et des bas… La vie est ainsi faite… Du noir au blanc, du chaud au froid, de la noirceur à la lumière. Tout est fait de contrastes.

L’important c’est de vraiment mettre son focus sur le positif, sur les leçons apprises et sur la façon d’en sortir grandis.  Je partage aussi ces moments en espérant que cela puisse vous inspirer.  Peut-être quelques-uns d’entre vous se reconnaîtront dans mes histoires… J’espère sincèrement que le fait de me mettre ainsi à nu pourra vous donner la force et le courage de vous guérir vous aussi et de vous donner tout cet amour que vous méritez.

L’EGO

Vous savez, à chaque fois que j’écris ces choses, de nombreux doutes m’assaillent et virevoltent autour de moi pour m’empêcher d’avancer… Et j’ai toujours aussi une énorme boule dans le ventre, vous savez au niveau du plexus solaire…. Cette boule est remplie de peur… mais je m’en fous et je lui fais une grosse grimace……

D’ailleurs, en parlant de grimace, j’ai une merveilleuse amie ici au Costa Rica qui s’appelle Malyha….. Malyha est tout en douceur , tout en énergie, tout en amour…  L’autre matin, elle est arrivée près de moi avec ses cartes… Vous savez ces cartes que l’on pige et qui portent sur toutes sortes de thématiques…. Eh bien vous savez quoi?…. J’ai pigé celle de l’égo…

Cette carte était représentée par un espèce de lutin espiègle qui me faisait une grimace et qui boudait…. Comme s’il perdait sa place…. Et bien pourquoi pas ? me suis-je dis….. Et  c’est à ce moment-là que j’ai décidé de tout mettre en ligne mes états d’âme du Costa Rica….Alors, tous ensemble SVP, si comme moi votre égo tente de vous faire peur en vous remplissant de mauvaises pensées…. on lui fait une grosse grimace et on décide de lui présenter l’amour… L’amour de soi est le plus beau cadeau que vous puissiez vous offrir….

JAMAIS DEUX SANS TROIS

Alors pour continuer et terminer finalement avec le mélodrame, voici ce qui s’est passé après avoir écrit mes deux lettres cette semaine…

Après avoir écrit ces lettres, mon tsunami intérieur s’est calmé. Mais il a ramené à la source un article que j’ai écrit lors de mon dernier voyage au Costa Rica en mai dernier….. Ce que vous lirez bientôt, eh bien , je l’ai écrit deux fois. Et deux fois, j’ai décidé de me ne pas le mettre en ligne….. Puisqu’il remonte une troisième fois, eh bien cette fois-ci, j’ai décidé de le publier… Sachez que je me sens à l’aise et en paix avec ce que vous allez lire…. Je crois que ce qui me fait le plus vibrer, c’est la vérité et la transparence.

Au moment où je vous écris je vais très très bien… J’ai profité d’une merveilleuse balade à cheval, dont vous verrez les images bientôt. Je viens aussi de prendre connaissance de l’affluence du tsunami de nouvelles personnes qui ont visité mes sites Web et mon blogue à la suite de ma conférence au Sommet mondial de la réussite. J’en suis vraiment ravie et très reconnaissante envers Caroline Dubois, l’organisatrice de ce Sommet.

Mais en attendant, comme je l’ai écrit dans mon article précédent, j’ai décidé de faire peur à mes monstres en leur montrant ma lumière…. Alors avec tout mon amour pour la petite Christine, je vous invite à m’accompagner dans la lecture de cet article qui a été écrit, je le répète, en mai 2012. Ces traces du passé disparaissent petit à petit…

L’article inédit de mai 2012

Holà, mes amis….

Comment allez-vous? J’ai l’impression que ça fait longtemps que je vous ai écrit. Les journées passent tellement rapidement ici que j’ai l’impression qu’il y a plusieurs lunes que je me suis assise devant mon ordinateur. Remarquez que cela ne me manque pas du tout. Si vous avez lu mon article précédent, vous avez pu remarquer que mes journées étaient très bien remplies. J’étudie toujours beaucoup et, franchement, je peux commencer à dire que je parle espagnol. Évidemment, ce n’est pas parfait, mais je me débrouille très bien.

Au moment où j’écris ces lignes, il ne reste qu’une semaine d’école. C’est incroyable, déjà cinq semaines que je suis ici. Ma fille Erika et mon amoureux arrivent dans un peu plus d’une semaine. J’ai bien hâte de les voir, mais en attendant je continue à vivre mon rêve, ma vie et tout ce qui vient avec.

Toute la vérité, rien que la vérité je le jure…

Un tsunami intérieur…

Depuis quelques jours, je sens beaucoup de mouvement à l’intérieur de moi. La semaine passée fut parsemée de moments un peu moins faciles, car plusieurs émotions sont montées en moi. En fait, je n’ai rien vu venir.

Un matin, mon amie Rita m’a offert de mettre de la crème de bronzage sur mon dos. Dès qu’elle m’a touchée, je me suis mise à pleurer. En fait, j’ai été submergée par une vague de fond. Un tsunami intérieur qui me maintenait prisonnière de mon corps, prisonnière de mes pensées. Mais en même temps, ce tsunami ne demandait qu’à sortir de moi. C’est comme si en me touchant, elle avait ouvert un robinet. Un robinet de vieux souvenirs enfouis au fond de moi. Un robinet de vieilles blessures, de vielles pensées qui ne me conviennent plus.

J’ai senti qu’une partie de moi qui était morte appelait à l’aide pour revivre. La partie qui veut revivre, c’est cette partie dont on a abusé et qui a été humiliée. Cette partie de moi qui a honte d’exister. Cette partie de mon enfance qu’on m’a enlevée. Un oncle qui m’a touchée… et mon corps qui a réagi……

LE PARDON

Depuis toutes ces années, j’ai pardonné beaucoup de choses, même à celui qui m’a blessée. J’ai eu la force de lui parler face à face, il y a de cela quelques années. Je lui ai remis une partie du fardeau que je traînais, et du ressentiment qui me rongeait….

Je sais, je sais, pardonner est difficile pour plusieurs d’entre vous, car cela signifie excuser. Ou oublier. Mais en fait, le pardon signifie plutôt se libérer… Me libérer de mon oncle, je l’ai fait… Mais me libérer de moi-même, me pardonner…. je n’ai pas réussi encore…

C’est très difficile pour moi de vous écrire cela, car je crains que mes propos soient mal interprétés. Mais je dois me libérer de ce fardeau que je traîne depuis tant d’années. Je crois que se pardonner à soi-même est l’une des choses les plus difficiles à faire, car il n’y a pas pire juge que nous-mêmes pour nous-mêmes.

AU CŒUR DE LA TEMPÊTE INTÉRIEURE

Comment écrire de telles choses sans me faire juger, puisque je me juge tellement moi-même. Je suis là, devant mon ordinateur, et une partie de moi veut crier la vérité, tandis que l’autre me prie de me taire. J’ai une énorme boule dans ma gorge et des sanglots enfouis au plus profond de mon être. Je me fuis, je me renie, je cherche une excuse pour me lever. Toutes les raisons sont bonnes pour me taire… Papa, maman, pardonnez-moi, mais c’est plus fort que moi.

Une larme sur ma joue…

Une bataille intérieure…

Qui gagnera le combat?

Tout ça n’a plus rien à voir avec l’espagnol ou le Costa Rica. C’est de ce voyage intérieur dont j’ai le plus peur. Celui dont je vous ai parlé au début de mon voyage… Celui qui me meurtrit parce que je le laisse faire. Ça fait si longtemps… et pourtant….. j’en porte encore les cicatrices, jour après jour.

UNE AGRESSION, UNE RÉACTION ET DU DÉGOÛT

J’aurais tant voulu que cela n’arrive jamais…

J’aurais tant voulu que ça ne soit pas fait par une personne que j’aimais beaucoup et en qui j’avais confiance…

J’aurais tant voulu lui crier d’arrêter…

Mais j’ai figé…. Je n’ai pas bougé… Et pour quelques secondes, mon corps, lui, a ressenti quelque chose sous ces mains qui me touchaient…. Il a ressenti une forme de plaisir innocent….. Plaisir qui ne s’apparente nullement à de la joie, mais plutôt à la réaction physique d’un corps qui est touché par un autre. Sensation incontrôlable pour une jeune femme de 12 ans, mais combien répugnante pour cette même jeune femme.

pardon

Le difficile pardon 
ChickenTherapy

Eurk!….. Tu es dégueulasse…..Ça ne se fait pas! que je me suis répétée pendant toutes ces années. Si quelqu’un sait ça un jour, il ne voudra plus jamais t’aimer. Tu ne mérites pas de vivre.

J’AURAIS TANT VOULU

J’aurais tant voulu ne rien ressentir…

À ce même moment, je me suis déconnectée de moi-même et de mon corps.

À ce même moment, une partie de mon enfance s’est envolée.

À ce même moment, la honte et l’humiliation, ont pris un espace dans mon corps, et dans ma vie..

SUJET TABOU ET DÉLICAT

Je vous écris et j’ai mal au cœur, mais il fallait que je le dise…. Il fallait que je sorte cette pensée de moi… Cette pensée qui continuait de me détruire jour après jour en me laissant croire que je suis dégoûtante. Cette semaine, j’ai écrit à Denis : « j’ai le goût de vomir ma douleur. » Mais comment faire? Comment parler d’un sujet aussi tabou et tellement délicat. Eh bien voilà… C’est fait… Je n’ai plus rien à perdre. J’ai plutôt tout à gagner.

Je ne veux pas attirer la pitié, et encore moins faire un scandale. Je veux simplement être libre. Libre de moi-même et de cette pensée qui me tire vers le bas et qui m’empêche de m’envoler. Cette pensée qui me retient au plancher, tel un sac de sable au fond d’une montgolfière. Le seul moyen pour moi de m’en libérer est de la crier, de la dévoiler pour lui enlever tout pouvoir.

DE L’ESPACE

Ce mot résonne dans ma tête….. depuis quelques jours

J’ai besoin d’espace….

D’espace pour être moi-même….

D’espace pour être bien….

D’espace pour être heureuse.

MAIS QU’EST-CE QUE L’ESPACE?

L’espace pour moi, c’est la liberté d’être…

L’espace pour moi, c’est la liberté de vibrer…

L’espace pour moi, c’est la liberté de choisir ce que je veux…

La liberté de choisir ce que je suis…

J’ai besoin d’espace

J’ai besoin d’espace pour transformer des choses, pour améliorer des choses.

J’ai besoin d’espace pour respirer… et respirer c’est vivre.

Cet espace, personne d’autre que moi ne peut me le donner

J’ai le goût de bouger… J’ai le goût d’apprendre… J’ai le goût de rire… J’ai le goût d’aimer…. Et j’ai le goût de toutes ces choses avec de l’Espace…

L’espace me permet d’agrandir… de récupérer… d’accueillir. Accueillir tous ces nouveaux mots dans une nouvelle langue évidemment, mais aussi tous ces changements à l’intérieur de moi.

VOILÀ POURQUOI!

Voilà pourquoi j’avais besoin de vous dire cette vérité, cachée tout au fond de mon être. Maintenant tout a été dit. Mon lourd secret a été dévoilé. Je ne peux rien contre vos réactions. Qu’elles soient bonnes ou moins bonnes. Je veux seulement reprendre mon pouvoir. Le pouvoir de vivre heureuse et complètement vivante. Le pouvoir de me donner de l’espace.

Alors, comme l’espagnol, petit à petit je continuerai d’avancer et d’apprendre à me pardonner d’avoir eu ces pensées. Car c’est bien ce qui est arrivé. Ce sont toutes ces pensées qui ont continué à me diminuer pendant toutes ces années. Ce sont toutes ces pensées qui ont éteint une partie de moi-même. Ce sont toutes ces pensées qui ont pris de l’espace à l’intérieur de moi.

J’AI LE GOÛT DE M’OCCUPER DE MOI

J’ai bien le goût de me rallumer et de me reconnecter avec mon corps. Ma vie ici me remplit d’une énergie délicieuse. Au moment où j’écris ces dernières lignes, je vais vraiment très bien et je suis remplie d’un espace prêt à accueillir de nouveaux défis. Je sens qu’un grand ménage se fait à l’intérieur de moi. C’est comme s’il y avait une petite Christine qui avait décidé de changer les meubles de place, de changer de vêtements et de faire de la place pour du nouveau, ou plutôt de l’espace.

La grande Christine sait seulement une chose… C’est qu’elle a plus que jamais le goût de se sentir entièrement et complètement vivante.

Et à vous tous mes amis qui vivez avec un secret caché au plus profond de vous-même, je vous souhaite sincèrement de réussir un jour à vous créer de l’espace afin de vous en libérer. Peu importe la façon que vous choisirez…. Je vous aime…..

Pura Vida mes amis:-)

25 comments on “Jamais deux sans trois

  1. Marie-Josée Cadieux

    Ma belle amie,
    C'est tout à ton honneur d'affronter ainsi ton passé. Tu as toute mon admiration et mon respect. Qu'elle belle preuve d'amour pour toi-même de t'avoir choisit et décidé de prendre soin de ton enfant intérieur.
    Ce n'est pas rien que la vie m'attire sur ta route et que l'on partagera un merveilleux séjour d'ouverture de cœur ensemble.
    Namaste.

    Marie-Josée -mariposa :):)♥♥

    1. Christine Gagnon

      Merci Marie-Josée,

      Tu sais, j'ai décidé qu'avec la fin de 2012, se terminait aussi la souffrance intérieure. Je préfère vibrer au rythme de l'amour, de la paix et de la sérénité.

      Alors, j'affronte mes peurs une à une en leur envoyant le plus d'amour possible. Et pour moi, être entourée de personnes magnifiques telles que quoi, c'est une partie de ce que j'ai de plus beau dans ma vie….Je suis comblée…

      Christine

  2. Line

    Allo Christine,
    Bravo, félicitation, je te reconnais, je te vois, je t’admire. Maintenant le rideau est levé, la scène est à toi. Merci d’avoir mis ce texte en ligne, et ça m’a permis de me montrer à moi ou j’en étais et que j’avance grâce à ce pardon à soi-même. En participant à Ekuus j’ai eu à me pardonner pour aller plus loin et ce n’est que cette année que je vais bien avec tout ça.
    Tu sais on s’est croisé à l’aéroport le samedi de ton départ. J’attendais mon avion pour Cuba avec mon conjoint quand je les ai entendu t’appeler pour ton embarquement. Je pense beaucoup à toi.
    Je t’aime et merci d’être la femme que tu es.
    Au plaisir de se voir.
    Line xxx

  3. Nathalie Lavoie

    Tu sais j'ai connu un homme ( le père de mon fils) qui a vécu ça comme toi…Son corps à réagi et il s'est est toujours tellement voulu. Je crois que c'est ce qui fait qu'il se détruit à petit feu à travers l'alcool et les drogues. J'ai dû coupé les ponts pour ne pas sombré avec lui. J'aurais aimé avoir encore contact avec juste pour lui faire lire ceci. Tu as tellement bien fait d'extériorisé ce que tu ressentais. Maintenant c'est sorti et c'est parti, dans l'Univers et il est temps pour toi de fermé la boucle. Je te souhaite tout le bonheur du monde mon amie <3 Et merci de la confiance que tu nous porte. xxxx

    1. Christine Gagnon

      Merci Nathalie pour ton partage…. je sais aujourd'hui, car on me l'a dit que ma réaction a été normale. En plus tu sais, celui qui me l'a dit, il y a de cela quelques années, était un médium que je n'avais jamais vu de ma vie….Jamais je n’avais parlé de cela à personne, j’en suis restée bouche bée…..Mais je dois dire que cela m’a apaisée un peu de savoir que j’étais normale…

      Aujourd’hui, j’ose le crier pour que d’autres personnes comme moi sachent que ça arrive et que c’est normal. Peut-être ce texte aidera-t-il d’autres personnes.

      Merci Nathalie de ton amitié…
      Avec Amour et Gratitude

      Christine xxx

  4. Claudette Gagnon

    Ma grande fille tu as eu beaucoup de courage.Jevoudrais te prendre dans mes bras et te bercer te serrai fort sur mon coeur J'ai hate que tu revienne xxxxx

    1. Christine Gagnon

      Merci maman…. mais tu sais, le courage c'est toi qui me l'a transmis….. tu m'a toujours donné la force de continuer et de me relever malgré les tempêtes… et aujourd'hui, j'ai décidé que les tempêtes, c'était terminé. Je souhaite plus que tout être en paix et sereine. Je t'aime et tes bras et tes calins, je les reçois comme si tu étais près de moi. xxx

  5. Christine

    Ma belle Line,

    Tu sais que la première fois, que j’ai parlé de ça ouvertement, c’était lorsque tu es venue donner ta conférence au Club Rotary?

    Tu vois, tu as été celle qui sans le savoir a arrosé la graine qui germait en moi. Je t’en suis très reconnaissante.

    Je suis très heureuse de savoir aussi que cela t’aide dans ton cheminement et ton évolution Namasté.

    Et pour l’avion, tu sais…. je n’ai jamais entendu mon nom avant ouaaaaaaa, j’ai failli le manquer :)

    Christine

  6. Jocelyne Rousseau

    Waouh, quel témoignage !!! ce que cela m'inspire c'est : Tu as expérimenté le règne animal en toi en ressentant du" plaisir", mais au même titre que quand tu poses ta main sur du feu tu la retires aussi vite, cela n'est qu'une réaction instinctive, tu peux donc t'aimer dans ton entièreté, et ne pas te sentir coupable pour cela… au contraire aimes toi encore plus, chéris cette partie de toi, c'est en apprivoisant et en acceptant cette réponse de ton corps que tu pourras lâcher profondément et définitivement ce lien…
    Douces pensées fraternelles
    Jocelyne

    Et merci pour ta superbe conférence d'hier qui m'a mis en lien avec la carte 57 de l'oracle Gé : Le lynx !!!

    1. Christine Gagnon

      Wow! merci infiniment. Quel vent de fraîcheur dans votre message…. je l'accepte avec plaisir….. et ma guérison va de mieux en mieux…. J'accepte pas à pas de lâcher définitivement ce lien…. j'ai le goût de la vie, pas de la mort, ni de la douleur…. c'est la raison pour laquelle j'ai fais la lumière sur cette partie sombre de moi…

      Avec Amour et Gratitude,

      Christine

  7. Jovette Richard

    Ma belle amie, en te lisant je n'ai pu que laisser couler ces larmes qui m'étouffent depuis tant d'année. Je comprends ton besoin d'espace car je ne réussis pas à en trouver assez moi-même pour enfin respirer à fond. J'étouffe dans mon propre corps…pas facile de se pardonner certains vécus même si cela était hors de mon contrôle mais qui ont gâcher une grande partie de ma vie. J'apprends à m'en défaire mais oufff…..que c'est difficile surtout losque l'on se sent si seule. J'aurais tellement de choses à te dire….
    Namasté à toi ma soeur de coeur. <3

    1. Christine Gagnon

      Tu n'es pas seule Jovette, tu as un trésor à l'intérieur de toi et tu es remplie d'amour. Donne-lui la chance de briller…. utilise ta passion, et fais sortir tout ce qui nuit à ton bonheur et t'étouffes. C'est terminé le temps de la souffrance…. maintenant, c'est le temps de vivre dans l'amour inconditionnel et l'amour de soi.

      Ferme les yeux et prends trois grandes respirations…
      puis connecte-toi à ton coeur…
      Tu peux écouter une musique qui t'inspire pour t’aider…
      Ensuite, toutes ces choses que tu voudrais me dire, écris-les sur une lettre, et fais comme si j'étais là à t'écouter….
      Puis, si tu as des questions, pose-les à l'intérieur de toi et écoute les réponses de ta petite voix.Je te promets que tu ressentiras un bien-être extraordinaire….

      Avec Amour et Gratitude,

      Christine

  8. Sylvie Duchesneau

    Bravo Christine et merci d’être une inspiration continue ton beau travail par ton ouverture tu en aides plusieurs et la plus importante et bien c'est toi. Le coeur l'ouverture et bien c'est le thème de 2013. La vie nous apportes tellement quand ont peu se libérer pas facile et tu as beaucoup de courages. Bravo belle dame :)

    1. Christine

      Ma merveilleuse Sylvie,

      Merci infiniment pour tes belles paroles, elles trouvent réconfort au creux de mon coeur.

      Avec Amour et Gratitude,

      Christine

  9. Veronique Scheldeman

    Bonsoir Cricri c’est tellement beau ce que tu écris et je suis comme toi en ce moment j’ai aussi besoin d’espace. Je fais aussi plein de prises de conscience de ma situation actuelle et de ce qu’il m’arrive, de voir comment les personnes qui sont sensées m’aider réagissent par rapport à moi et par rapport à ce qu’il m’arrive et ce qu’il arrive à mes filles. C’est superbe ce que tu écris et je vois maintenant aussi que je peux oser être transparente sur mon prochain site ou blog, que je ne dois pas avoir peur de me dévoiler. Merci à toi c’est super. Je te souhaite un très beau weekend probablement plus sous le soleil que sous la neige.
    Avec tout mon amour. Véronique (de Belgique)

    1. Christine

      Bonsoir Véronique,

      En effet mon weekend est beaucoup sous le soleil…. Ouf! il fait vraiment très chaud ici….. mais je ne me plains pas croyez-moi…..

      Vous savez Véronique, la meilleure personne pour vous comprendre et vous aider c’est vous-même… Lorsque vous portez votre attention sur l’aide des autres, vous risquez d’être déçue, car vous vous mettez dans l’attente. Cependant, il est très important de s’entourer de bonnes personnes, et lorsque l’on évolue, la vie nous offre des choix à faire…. Prenez un moment, si vous le désirez, et demandez clairement à la vie ce dont vous avez besoin comme personne. Soyez très claire dans vos demandes et faites confiance.

      Avec Amour et Gratitude,

      Christine

      1. Veronique Scheldeman

        Merci Christine pour ces belles paroles que je relis maintenant. D’un côté, il y a les personnes qui sont sensées m’aider et qui par moment ne m’aident pas vraiment (je ne me place plus en attente par rapport à elles mais en observatrice de la manière dont elles réagissent par rapport à tout cela) et de l’autre côté, il y a les personnes que j’ai choisies et qui m’entourent et me soutiennent dans mes projets de vie. Je fais de plus en plus confiance à la vie car parmi les personnes qui me soutiennent je reçois de magnifiques messages. Et je peux constater que je suis sur la bonne voix car ces personnes pensent de la même manière que moi. Cela me permet de ne plus me sentir seule à penser ainsi. Je vois vraiment la différence entre les personnes positives qui vivent dans l’amour et veulent avancer avec cet amour et les personnes négatives. Et puis je veux maintenant rester maître de ma vie et ne plus me faire marcher sur les pieds et dirigée par les autres. Maintenant c’est moi qui suis aux commandes de ma vie. Excellente journée à toi et merci pour toute la confiance que tu me donnes depuis notre rencontre via le Sommet de la Réussite. Bisous.
        Véronique

  10. Fanny

    Magnifique témoignage. Très beau et courageux. Merci d’avoir oser ETRE. J’ai découvert votre conférence hier soir en écoutant le sommet mondial de la réussite. J’ai adoré votre enthousiasme et votre énergie.

    Par ailleurs, je suis hypnothérapeute, formée à l’école de Teresa Robles au Mexique. Je crois avoir entendu que l’hypnose était très répandue au Québec. Quelques séances pourrait vous aider à clore ses blessures et à laisser s’envoler les « paquets de sables » encore présent en vous. C’est une manière très douce et belle de travailler.

    Namasté, et beaucoup de Lumière et de Bonheur sur votre Chemin de Guérison Intérieure :-)

    Fanny

    1. Christine

      Chère Fanny,

      Merci pour vos précieux conseils…j’ai déjà essayé l’hypnose, mais étant donné que c’était avec un homme, je n’ai pas été capable de me laisser aller…. Alors, aidez-moi si vous voulez…ensemble, demandons à l’univers de m’envoyer la bonne personne pour moi…. :-)

      Je suis très heureuse de vous retrouver sur mes bulles de Bonheur et aussi que vous ayez apprécié ma conférence.

      Avec Amour et Gratitude,

      Christine

  11. Secte Amiezo

    Wow! Je me doutais un peu de la nature de ce que je lirais. Comme d'autres, j'ai juste laissé coulé mes larmes sans même être capable de dire c'était des larmes de quoi. Ça devais être des larmes de libèration, la tienne, qui me sumbergait j'usqu'ici à Qc. Qui peux oser porter un mauvais jugement après tant d'umilité? Certainement pas moi. Je continu à mettre en pratique ce que tu nous montres en atelier et bien que ce ne soit pas toujours facile, je suis contante du bien que je me procure. <3 dafee

  12. Jacques Grezat

    Christine, je me permet de t'appeler par ton prénom, il me plait , comme la sincérité de ton témoignage et la beauté du processus qui nous rend à la vie. c'est en tant qu' homme que je te demande pardon de toutes les " mal adresse" de vie déconstruite de gestes de folie responsable et irresponsable. je te demande pardon d'un homme mal adroit face à toi, à vous femmes, à toi, vous enfant, face à lui.
    je vous aime
    Jacques

    1. Christine

      Wow! Jacques! Quel beau message. J’en suis toute remuée! Je le reçois avec beaucoup de gratitude! Le pardon a eu son égal de ma partie blessée, maintenant en voie de guérison.

      Merci au nom de toutes les femmes qui ont subi dans leur jeunesse, ou qui le subissent encore, des agressions.

      Merci !

  13. Caro

    Tu as eu beaucoup de courage de te dévoiler sur la toile. Je pense que tu as pu ainsi faire un pas en avant. Et puis, ce n’est pas toi qui disait : « un pas à la fois », je crois que tu viens de commencer ton cheminement intérieur. Tu peux être fière de toi ma belle et douce amie.
    Gros câlins xoxoxo
    Ta frenchy

Laisser un commentaire